Voeux pour 2013

Les jugements prononcés sous la dictature du CNDD-FDD seront annulés,
dixit le Président du M.N.B.

 

Ce samedi 19 janvier 2013, lors de la présentation des vœux aux membres du Mouvement National Burundais, aux burundais et amis du Burundi, le président est revenu sur la situation qui prévaut au Burundi. Il a fustigé les méthodes que la dictature actuelle impose aux burundais comme si les burundais et leurs dirigeants n'ont pas la même nationalité.

Concernant la situations sur le terrain des forces du Mouvement, les ABIGURUBURUNDI, il a précisé que la recréation est terminée et qu'il vient de faire les consultations avec les autres groupes armées afin de coordonner et de converger vers une méthode efficace et rapide pour faire partir le pouvoir en place à Bujumbura. Il a aussi dit qu'il n' a jamais senti la victoire aussi proche et que l'année 2013 consacrera le retour dans leurs familles de tous les filles et fils de la Nation qui ont pris les armes pour défendre le pays de la dérive que nous subissons depuis les années soixante.

En ce qui concerne les élections de 2015, le président a bel et bien dit qu'elles n'auront pas lieu puisque le CNDD-FDD sera parti. Nous mettrons en place un gouvernement de transition qui suivra les directives du Congrès Permanent du Peuple qui sera représenté par des membres issus de chaque colline du pays et également des membres provenant de tous les secteurs que connait notre pays.

En ce qui concerne la justice, le Président a bien précisé que tous les jugements rendus par la mascarade de justice du CNDD-FDD et ses acolytes seront annulés et renvoyé en reconventionnel. Les dossiers qui seront prioritaires sont ceux de la CNTB et ceux des ventes publiques des immeubles par les banques commerciales sans oublier ceux à caractères politiques. Toutes les victimes de la dictature seront indemnisées. Tout ce qui a été jugé concernant les terres et les biens seront annulés et rejugés. Il a donc conseillé aux burundais qui se pressent d'aller vers la CNTB et les banques pour acheter les biens d’autrui via les ventes aux enchères de prendre à mal leur patience car ils risquent de perdre leurs argents.

Pour terminer, le Président du M.N.B. a tenu à pardonner toutes les personnes et organisations qui se sont attaquées au Mouvement. Au départ personne ne comprenait notre démarche mais avec le temps beaucoup de burundais nous ont compris et rejoint. Ceux qui sont partis sont même revenus. Je vous pardonne tous au nom du Mouvement que je préside et je vous demande de multiplier encore plus vos efforts afin que cette année 2013 soit inscrite comme l'année de notre victoire contre le mal burundais.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×